Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Jan

Lecture : Danielle Steel

Publié par kekeli

Vous aimez Danielle Steel ? moi oui, ce sont des livres qui se lisent bien. Certains diront que ce sont des livres trop légers, des romans de gare, et bien moi j'aime bien ce genre de livre, on ne se casse pas la tête, on lit et on passe un bon moment !!

Danielle Steel est née le 14 août 1947 à New York.

 

Ecrivain aux airs de délicate lady, Danielle Steel pèse pourtant très lourd en librairie, ayant vendu pas moins de 560 millions de livres à ce jour ! Le virus de l'écriture, elle l'a depuis toujours : à 17 ans, elle revient d'Europe bien décidée à faire publier son premier roman. Après quelques séries d'ouvrages pour enfant comme Max and Martha et Freddie, elle publie également un recueil de poésies. Mais sa carrière d'écrivain décolle réellement à la fin des années 1980 lorsqu'elle écrit ses gros pavés où il question d'intrigues palpitantes : amours impossibles, trahisons, drames psychologiques... Dès lors, elle devient éternellement en tête des best-sellers, traditionnellement saluée par le New York Times. Sorte de Barbara Cartland moderne et avisée, Danielle Steel fait une grande place à la condition de la femme dans la société. Parmi ses romans les plus connus, on peut citer Les Promesses de la passion, Au nom du coeur, Un si grand amour, Zoya... La famille tient également une place prépondérante dans l'oeuvre de Danielle Steel, marquée par la mort prématurée de son fils. Ainsi on la retrouve souvent dans ses livres avec Cher daddy ou L'Ange gardien et bien d'autres. Se passant souvent dans l'univers impitoyable des upper-classes, Danielle Steel a laissé une image de marque avec ses romans à gros volume et à la couverture ouvragée de lettres dorées. Véritable usine à écrire, la dame aux doux yeux bleus rédige environ 3 romans par an.

je commence par "Le fils prodigue"

Lecture : Danielle Steel

Frères ennemis
Deux frères, Peter et Michael, différents en tout point. Dès l'enfance, ils se haïssent. L'un est bon, l'autre mauvais. L'un fuit sa famille et quitte la région pour travailler dans la finance, l'autre s'établit dans sa ville natale en tant que médecin et devient un citoyen apprécié et respecté de tous.
Vingt ans plus tard, le fils prodigue revient. Contre toute attente, les relations fraternelles semblent s'être apaisées... jusqu'à ce qu'une série de décès, qui paraissaient naturels au départ, touche la ville et ses alentours. Et si l'un des frères était lié à l'affaire ?

je continue : "Celle qui s'ignorait"

Lecture : Danielle Steel

"Vous êtes comme une femme mariée qui a un amant et qui ne veut perdre ni le mari ni l'amant." Kezia Saint-Martin n'est pas mariée, mais elle est prisonnière. Prisonnière des privilèges de sa caste. Prisonnière d'une fortune, et surtout d'un nom.

 

C'est pourquoi elle a dû en changer. Elle est Kezia Saint-Martin. mais elle est aussi K. S. Miller, auteur d'articles sérieux, et . Martin Hallam, chroniqueur mondain qui fustige la haute société new-yorkaise. Peut-on vivre impunément sous autant d'identités ? Kezia a vingt-neuf ans, et il lui faut choisir...

 

 

Ce choix, c'est un homme qui le lui dictera. Un homme qui va bouleverser sa vie, "ses" vies, et lui fera comprendre qu'elle est passée à côté de l'essentiel. Grâce à lui, elle apprendra enfin qu'on ne subit pas son destin…

Je continue : "Coup de coeur"

Lecture : Danielle Steel

Deux destinées entrecroisées, comme les aime Danielle Steel et comme elle sait si bien les retracer.

Lui s'appelle Bill Thigpen. Ecrivain, producteur de séries télévisées, sa carrière l'absorbait au point qu'il n'a vu son mariage s'écrouler que lorsqu'il était trop tard. Neuf années après, il semble se satisfaire de sa vie de divorcé sans problème majeur. Mais est-ce si sûr? Elle a pour nom Adriane Townsend, et mène une existence quasi idyllique avec un mari qu'elle aime et qui l'aime. Jusqu'au jour où elle lui apprend qu'elle est enceinte et où il lui lance ce stupéfiant ultimatum : "Ce sera le bébé ou moi!". Bill et Adriane se rencontrent un soir, par hasard, dans un supermarché. Et c'est le coup de foudre réciproque. Irrémédiablement attirés l'un par l'autre, ils vivront, ils aimeront, ils lutteront : ils survivront. Et ils feront rire et pleurer des dizaines de milliers de lecteurs et lectrices avec eux.

 

Je continue : "La belle vie"

Lecture : Danielle Steel

Lorsqu'il sort, diplôme en poche, de l'Université, Bernard Stern n'a qu'une ambition dans la vie : mener l'existence paisible d'un enseignant moyen dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre. Comment pourrait-il deviner que l'emploi temporaire qu'il accepte chez Wolff, la chaîne de grands magasins new-yorkais, le propulsera à la tête de cette prestigieuse firme?

 

Extrêmement brillant, l'esprit créatif, doué d'un sens inné des affaires, Bernard se voit d'abord offrir la place de directeur de la succursale de Chicago. Il y réussira merveilleusement, faisant remonter en flèche le chiffre d'affaires du magasin. Vice-président à trente et un ans, le jeune homme va dès lors mener une vie exceptionnelle et gratifiante, voyageant continuellement entre l'Europe et les Etats-Unis, fréquentant les mannequins les plus ravissants - incapables toutefois de lui apporter le véritable amour dont il rêve. C'est à San Francisco - où il est en passe de réaliser le plus beau "challenge" de sa carrière - que la vie de Bernard Stern va brusquement s'éclairer : avec la rencontre au rayon "enfants", de la jeune Jane O'Reilly, cinq ans. Et de sa mère, la belle, la merveilleuse Liz...

Je vais m’arrêter ici pour aujourd'hui,mais j'ai encore quelques livres de Danielle Steel à vous présenter, ce sera pour un prochain article.

Je suis sûre que vous pourrez trouver tous ces titres et encore bien d'autres dans la bibliothèque de votre quartier.

Commenter cet article
S
je lis de temps en temps cette auteur ! merci de ton partage ! bisous, Sandrine
Répondre
L
Tu me donnes envies de les lires
Bonne journée
Bisous
Répondre

Archives

À propos

Toutes mes activités et mes passions réunies sur ce blog.