Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Jan

lecture : la nuit des temps

Publié par kekeli  - Catégories :  #lecture

René Barjavel

lecture : la nuit des temps

La Nuit des temps est un roman de science-fiction de René Barjavel. Publié en 1968 aux Presses de la Cité, il a reçu le Prix des libraires l'année suivante.

 

Dans l'immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace...

Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? "La nuit des temps", c'est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d'amour passionné.

Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d'Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.

 

Mon avis : si vous ne l'avez pas encore lu, il faut le faire !! Moi, je l'ai lu étant gamine et j'ai eu beaucoup de plaisir à le relire.

 

L'auteur : René Barjavel est né le 24 janvier 1911 à Nyons dans la Drôme et est mort le 25 novembre 1985 à Paris. C'est un écrivain et journaliste français principalement connu pour ses romans d'anticipation où science-fiction et fantastique exprimant l'angoisse ressentie devant une technologie que l'homme ne maîtrise plus.

 

Après avoir vécu de nombreux petits boulots, à dix-huit ans, René Barjavel commence une carrière de journaliste au Progrès de l'Allier. Ensuite, il intègre la revue Le Document en tant que secrétaire de rédaction et prend le poste de chef de fabrication des éditions Denoël. Puis il devient critique cinématographique, caporal-cuistot pendant la Seconde Guerre mondiale et créateur de L' Echo des Etudiants à Montpellier.

 

De retour à Paris, à la fin de 1940, il fait paraître plusieurs de ses romans, tous dans un style différent. En effet, René Barjavel enchaîne le roman médiéval, le roman précurseur de la science-fiction, et s'essaie au théâtre. Il écrit un Essai sur les formes futures du cinéma, Cinéma Total, dont un grand nombre de prédictions se sont depuis réalisées. Puis vient un grand roman d'amour, Tarendol, dont Julien Duvivier achète les droits pour le cinéma. En 1947, il fait, pour Georges Régnier, sa première adaptation et son premier dialogue de cinéma dans Paysans noirs. Il écrivit ensuite les dialogues du Petit Monde de Don Camillo, de Julien Duvivier. Il a également collaboré aux autres Don Camillo, à L'Étrange Désir de monsieur Bard, aux Femmes sans nom, au Mouton à cinq pattes, aux Chiffonniers d'Emmaüs (d'après le livre de Boris Simon), à La Terreur des dames, aux Aventures de Till l'espiègle, à L'Homme à l'imperméable, au Cas du docteur Laurent, aux Misérables, au Guépard, etc. Il réalise lui-même plusieurs courts métrages.

 

Il écrit deux pièces de théâtre de science-fiction : Le Voyageur Imprudent et Mme Jonas dans la baleine. Après un long intermède au cinéma pendant lequel il n'a presque rien publié, René Barjavel a commencé, avec La Nuit des temps et Le Grand Secret, une seconde carrière de romancier et une nouvelle activité de journaliste avec une chronique hebdomadaire dans Le Journal du dimanche. Il a également écrit des chansons. Il se livrait, quand il en avait le temps, à une passion, la photographie en couleurs, illustrée par un album (Les Fleurs, la vie). Il est décédé en 1985.

 

Son oeuvre est cependant marquée par le même talent : il sait aussi bien raconter les histoires d'amour que la fin du monde, et fait prendre conscience au lecteur de l'univers qui l'entoure au travers d'histoires passionnantes.

(Source Evene)

Commenter cet article
M
J'avais adoré ce livre !
Répondre
R
Je me rappel de ce livre, on a travaillé dessus au collège. Bonne soirée, bisous
Répondre
M
bonne semaine bizzzz
Répondre

Archives

À propos

Toutes mes activités et mes passions réunies sur ce blog.